Rechercher

ÉLÉMENT FEU

L’élément Feu en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est associé à l’énergie de croissance, c’est le Yang à son apogée. Cet élément est associé à l’été, la chaleur, l’action et la diversification de nos activités. L’énergie du Feu se traduit par l’expansion, l’abondance, la diversité des couleurs et des odeurs, la vitalité, l’envie de communiquer et de s’exprimer. Comparativement aux autres éléments, le feu se divise en deux composantes: soit le feu souverain et le feu complémentaire, et chacune de ces composantes comporte deux paires de méridiens associés, soit le Coeur et l’Intestin Grèle (feu souverain) et Maître-Coeur puis Triple Foyer (feu complémentaire).


En MTC, on considère que le cœur est le lieu de résidence du Shen (l’esprit vital), soit une énergie spirituelle qui se traduit par la conscience et l’intelligence (dans le sens plus émotionnel et psychique du terme). La force de discernement et d’interprétation est donc largement influencée par les fonctions du Coeur.


Quand l’énergie du Feu est balancée, on pourra se sentir paisible, avec une bonne capacité d’adaptation, on pourra ressentir de la joie et de l’excitation. Les symptômes de débalancement peuvent se manifester de différentes façons: soit par des palpitations, de l’anxiété ou de l’insomnie, de l’hyperactivité ou encore par une plus grande émotivité.


En excès, les muscles seront plus tendus, le sommeil plus agité, la capacité à ralentir sera plus difficile, l’attention sera moins présente, etc. En carence, on pourra ressentir nos pensées plus confuses, faire des rêves agités, avoir l’impression de manquer de discernement, etc.


Comment soutenir et nourrir mon feu?

Sortir dehors profiter du soleil; faire des étirements de type Makko Ho pour soutenir l’énergie des méridiens associés au Feu; faire un auto-massage des bras (tous les méridiens associés au Feu se situent en partie sur la face Yin et Yang des bras); pratiquer l’auto-massage du ventre; favoriser la saveur amère pour soutenir les fonctions du Coeur (blé, abricot, chocolat noir, thé, pissenlit, asperge, rhubarbe, etc.); créer de l’espace pour faire de la place aux émotions lorsque cela est possible pour toi; bouger dans la mesure où cela est plaisant et agréable !


Bien sûr, il faut analyser tous ces éléments avec bienveillance en se rappelant qu’il est correct de respecter son propre rythme et de ralentir même si la saison actuelle nous incite à sortir et à s’activer. Vous êtes et resterez toujours les personnes les mieux placées pour connaître vos besoins. Je vous invite à être à l’écoute de tout ça et à accueillir vos besoins dans la douceur.






357 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout